Que ce soit à Nice ou ailleurs, entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans son logement est le meilleur moyen d’améliorer sa performance énergétique et de réaliser ainsi des économies d’énergie. Il existe de nombreux travaux possibles liés à la rénovation énergétique et vous pouvez obtenir dans certains cas des aides financières.

Si vous souhaitez bénéficier à Nice d’une étude de faisabilité & d’intégration ENR pour réaliser des travaux de rénovation énergétique dans votre habitation, contactez notre bureau d’étude d’ingénierie certifié.

Spécialité dans les villas de très grand standing & luxe

Faire appel à des professionnels expérimentés est indispensable pour réussir vos travaux de rénovation énergétique de votre logement. Les professionnels Reconnus Garants de l’Environnement ou RGE sont recommandés pour la réalisation de vos travaux énergétiques, par ailleurs, les dispositifs d’aides financières imposent le recours à des RGE.

Pour bien choisir un professionnel RGE pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique que vous souhaitez réaliser, contactez dès à présent notre bureau d’études d’ingénierie : Econergy Habitat.

En France, on compte environ 7,4 millions de logements privés classés F ou G spécialement énergivores, occupés par 2,6 millions de ménages modestes. Pour ces ménages, l’enjeu est aussi financier, un logement mal isolé augmente les coûts de chauffage.

L’étude thermique est obligatoire pour la construction d’un bâtiment neuf (bâtiment collectif, immeuble ou maison), l’étude permet de vérifier que tous les critères correspondent bien à la norme RT 2012. La RT 2012 limite en moyenne la consommation énergétique à 50 kWhep/m2/an.

Spécialité dans les projets de construction basse – très basse  consommation

Environ 50 000 logements privés occupés par des ménages modestes sont maintenant rénovés chaque année grâce aux aides gouvernementales du programme « Habiter Mieux ». Ce programme écologique porte pour but de rénover plus de la moitié de ces logements occupées par des propriétaires précaires d’ici 2022 et d’interdire la location de logements mal insolés à partir de 2025.

Le but est avant tout environnemental et climatique, car ces immeubles, qu’ils soient tertiaires ou résidentiels, produisent d’importants gaz à effet de serre. Mais l’enjeu est aussi social, 7 millions de logements mal isolés sont des passoires thermiques. On compte que 3,8 millions de ménages n’ont pas les moyens de se chauffer convenablement et subissent une précarité énergétique, autrement dit, ces personnes consacrent plus de 10 % de leurs revenus à payer leurs factures d’énergie.

La préoccupation de l’État est d’inciter les travaux d’isolation des habitations anciennes. Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique, est un puissant levier pour une telle action. Contactez dès maintenant le bureau d’études Econergy Habitat pour demander une étude thermique via les critères de la nome RT 2012.